Chapitre 11: Des sentiments envahissants.

Chapitre 11: Des sentiments envahissants.


On était en plein coeur de l'après midi, le soleil tapait et la bonne humeur régnait au plus au point. On avait tous décidé de venir le plus proche possible de la mer (ce qui faisait que la maison était au moins à 5 minutes de marches dans le sable).
Tout le monde était là, exeptés Dashan et Meï Meï qui ont déclarés être sensibles à la chaleur. J'ai bien vu à ce moment là une ombre passer dans les yeux d'Utau. Même si les choses n'étaient pas claires avec Dashan, mon amie continuait de l'aimer et la pensée qu'il soit avec une fille en tête à tête ne devait pas être très agréable.


Toutefois, Utau faisait mine de rien et elle et moi étions étendus comme des lézards sur la plage en regardant Gingka et Kenta jouer au ballon dans la mer, accompagnées de Madoka qui elle lisait un magazine.


A vrai-dire, j'avais très envie d'aller plonger mes pieds dans la mer pour la première fois de ma vie, mais l'idée de me montrer en maillot de bain devant les garçons me gênait, alors je restais là, comme une idiote avec ma veste. Je savais très bien qu'ils s'en moquaient et que Gingka et les autres n'étaient pas ce genre de garçons, mais j'étais intimidé.


Gingka: Oh hé les filles! Vous allez pas rester là sur vos serviettes, venez vous baignez un peu! 


Utau: Non merci, sans façon.


Tsubasa: Vous n'avez pas été dans l'eau une seule fois, profitez un peu!


Gingka: Allez viens Yuki!


Gingka avait sortit cette dernière phrase en sortant de l'eau et en se dirigeant vers moi. Je le regardais béat, ne comprenant pas ce qu'il faisait en courant ainsi.


Utau: MAIS VA T-EN YUKI RESTE PAS LA!


Moi: Hein?


Sans que j'ai le temps de comprendre ce qui se passait, Gingka et Tsuabsa me tenait par les bras et les jambes et me traînaient vers la mer. J'étais mélangée entre rire et cris quand ils me jetèrent à l'eau. 
J'eu un goût de sel méchamment prononcé dans la bouche et une fois remontée à la surface, mes yeux me brûlèrent.


Gingka: *Ris* Evite de rester la bouche et les yeux ouverts la prochaine fois!


Je ris avec lui. 
Je l'éclaboussa et alla nager un peu plus loin de la rive, il me suivit jusqu'à ce que je m'arrête, à bout de souffle et me renvoya l'eau salé dans les yeux. Nous éclatons de rire ensemble. J'étais heureuse d'être ici, et je ne voulais pas être ailleurs qu'avec mes amis.
En pensant à cela, je souris chaleuresement à Gingka qui baissa les yeux, rouge pivoine.
Les autres étaient loins de nous mais nous avions encore pieds, l'eau m'arrivait jusqu'aux hanches. Je me rendis compte de la différence de taille entre Gingka et moi quand je vis qu'à lui elle lui arrivait en dessous du bassin. Quand je relevai les yeux sur lui, il me lançait un regard profond. Un "regard d'amour", aurait dit Utau. Je me demande si un jour je regarderais quelqu'un de la même façon que Gingka le fait aujourd'hui, j'ai l'impression qu'il veut me dévorer alors qu'une expression de tendresse est afichée sur son visage. 


Moi: On devrait retourner à la plage...


Gingka: Pourquoi?


Son regard est serein, il me sourit.


Gingka: On est bien ici non ?*Grand sourire*


Moi: Oui mais...euh.. Je commence à avoir froid...


Je n'aurais pas pu trouver plus stupide comme mensonge. La chaleur battait son plein et l'eau était bouillante.


Gingka n'a pas dû croire à mon excuse, car il s'en est trouvé une à lui aussi.


Gingka: Oh.. Allons-là dessus, ça pourrait être bien.


Il me désigna de grosses roches encrées dans l'eau que je n'avais pas remarqué. Ces roches s'étendaient sur tout une partie de la mer, et une partie de moi pensa que par un mauvais temps il faudrait éviter de s'approcher de celles-ci, on pouvait voir qu'elles formaient des espèces de grottes dans les parties intérieures car certains trous tous justes assez grand pour passer à travers laissait voir la profondeur des lieux. Mais la partie supérieure et extérieure était bien lisse et il n'y avait aucun risque de tomber dans les parties dangereuses.


Je regardais Gingka. En l'occurence, c'était le moment et je n'allais pas pouvoir y échapper.
Je soupire.


Moi: Si tu veux.


Gingka: Chouette! Regarde, il y a même un escalier avec les parois!


Moi: *Je ris* Tu es vraiment un enfant.


Gingka: Hééééééé! Même pas vrai * Fait mine de bouder *.


Moi: (Pendant que je monte sur la roche) Allez viens, reste pas là!


Je décide de m'installer sur une partie où mes pieds touchent l'eau en étant assis, Gingka s'assoit à coté de moi.


Gingka: Tu sais, je suis pas un gosse.


Moi: Ah oui?


Gingka: Non. Je joue l'enfant parce que c'est bien plus facile de voir le côté positif des choses dans ce contexte. Mais quand je joue au Beyblade, par exemple, je ne suis plus le même. Celui qui joue au Beyblade avec mon Pegasus, c'est le véritable Gingka.


Il fait une pause. A ce moment là, je ne vois plus Gingka mon bon copain, mais Gingka le blader qui a sauvé le monde, et ça je l'oublie parfois.


Gingka: Tu sais, quand tu as débarqué dans nos vies avec ton histoire de mission, ça a changé quelque chose au fond de notre groupe, comme si on t'attendait.


J'ouvrais l'oreille. Si Gingka me disait vrai, ce pourrait un lien entre ce qu'il me dit et ma mission.


Gingka: Au début, j'ai cru que c'était uniquement en rapport avec le fait que tu nous cherchais désespérément et que ta mission nous concernais, mais...


Je retins mon souffle, je ne savais pas quoi dire.


Gingka: Yuki.


Il se tourna vers moi. Je n'osais pas faire de même.


Gingka: Regarde moi.


Ce n'était pas le même Gingka que je connaissaît, celui-ci était timide et enfantin alors que celui qui se tenait devant moi était un homme. Je mis mes yeux dans les siens.


Gingka: Yuki, je... Je t'aime.


Une bouffée d'émotions me remplit le ventre. Mais ce n'était pas agréable, loin de là. J'étais horriblement mal à l'aise.
Il dû voir la réponse dans mon regard, car il se détourna d'un seul coup et son regard se fit noir. 


Moi: Gingka je...


Gingka: C'est bon Yuki, tout va bien. (Il me fit un léger sourire) Je pense que je vais y aller. 


Et il partit, en me laissant avec ma culpabilité de ne pas pouvoir lui rendre son premier amour. Quand je vis que des larmes coulaient sur ses joues et qu'il se retenait pour ne pas éclater en sanglots, j'eu une énorme boule au ventre.


Je venais de briser le coeur de mon premier et meilleur ami. 


Chapitre 11: Des sentiments envahissants.





J'étais horriblement mal. Evidemment, je ne devais pas l'être autant que Gingka à l'instant présent, mais j'étais tellement triste et énervée contre moi-même et pleine de culpabilité que je ne parvenais pas à bouger. je ne sais pas combien de temps je suis restée là, à observer le mouvement des vagues sur la roche, je ne sais pas combien de temps exactement je me suis dit de toutes les façons possible dans mon esprit que j'étais une personne horrible qui venait de blesser l'être le plus pur qu'un humain puisse rencontrer un jour. 
Enfin... Je ne sais pas combien de temps je me suis lamentée sur ma personne, mais je commençais à voir le soleil se coucher. 


Je finis par me dire qu'il fallait absolument que je rentre, quand j'entendis une voix familière.


- : Qu'est-ce tu fiche ici?


Bien sûr. Encore une fois, je n'apparraissaît devant Kyoya que pour qu'il ait une impression de moi qui est une pauvre petite fille sans défense. Je ris ironiquement. 


Kyoya: On peut savoir ce qui te fais rire?


Moi: Tu poses beaucoup de questions. 


Kyoya: Et j'aimerais bien que tu y réponde avant que je m'énerve.


Il est vraiment agressif. J'ai l'impression qu'il me provoque en duel à chaque fois qu'il me parle.


Moi: Je suis ici car je suis là depuis déjà longtemps.


Kyoya: Les autres te croient rentrée.


Moi:... Comment va Gingka?


Kyoya: Mal, qu'est-ce que tu croix?


Il l'a dit sur un ton agressif. Alors il sait tout...


Moi: Je voulais pas...


Kyoya: Quoi? Le faire souffrir? Qu'est-ce qu'il lui a prit aussi de s'interresser à une fille comme toi aussi hein? 


Je sens le rouge me monter aux joues et des gouttes de pluies les éclabousser. Je me lève et me retrouve face à lui.


Moi: Tu veux bien arrêter? Je sais très bien que je l'ai fait souffrir, je sais très bien que je lui ait brisé le coeur, pas la peine d'en rajouter!


Je cris. Je suis à bout de ce garçon, il a le don de me pousser au delà de mes limites. Je sens le vent qui fait voler mes cheveux.


Kyoya: Parce que c'est toi qui souffre peut-être? (Il est aussi énervé que moi) Tu n'es qu'une sale gamine et visiblement tu ne peux pas comprendre ces choses-là!


Le vent se fait de plus en plus fort et la pluie fait rapidement augmenter le volume de la mer, mais je n'y fait pas attention.


Moi: Tais-toi! La ferme! C'est quoi ton problème avec moi à la fin?! Qu'est-ce que je t'ai fait?!


C'est à ce moment là que je me rend compte qu'une tempête est en train de se créer, et cette fois ce n'est pas Kyoya. Une gigantesque vague s'abat sur moi et je tombe dans l'eau, manquant de peu de me blesser à cause des roches. L'eau est glacée et bien plus profonde que tout à l'heure. Le courant m'empêche de me réagripper aux roches et je me coupes. 


Kyoya: Yuki! 


Je prend rapidement conscience que kyoya est tombé lui aussi. Je me cogne le tibia contre un gros rocher, mes mains glissent sur des algues gluantes. Je réussit néanmoins à me glisser sur un rocher qui me conduis dans les grottes des roches, Kyoya me rejoint avec difficulté. On se regarde sans un mot, conscient qu'il va falloir trouver une sortie autre que l'entrée, sinon on allait finir noyés à peine ressortis. 


Nous marchons côte à côte, il fait noir, la roche est parfois lisse, parfois coupante. On se blesse et de l'eau glacée nous montent parfois juqu'au bassin. On ne parle pas, nous n'avons pas besoin des mots pour savoir que nous sommes dans une position délicate. Lui est habillé, mais moi je ne suis vêtue que d'un maillot, et je meurs de froid. 


Kyoya: Eh merde.


Il n'aurait pas pu trouver plus juste.




Chapitre 11: Des sentiments envahissants.


 
 
 
 

Tags : #Manga#beyblade - Love Youu. ♥ - #Chapitre 11 ♥

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.164.86) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fan-FictionBeyblade

    30/10/2017

    Cameby wrote: "Pauvre Gingka...mais c est la vie! XD
    ouh...ça doit faire trop mal!! *arrive avec une trousse a pharmacie/ Yukii! Montre moi ton tibia! TT
    "

    C'est vrai..
    Haha Cameby médecin :D

  • Cameby

    30/10/2017

    Pauvre Gingka...mais c est la vie! XD
    ouh...ça doit faire trop mal!! *arrive avec une trousse a pharmacie/ Yukii! Montre moi ton tibia! TT

  • Airi-revolution

    29/07/2017

    grrrrrrrmmmmmmlllllllll.....(Sourire effrayant) Kyoya..... Espèce d'enfoiré.... (Sourie encore plus avec une aura noir autour) Mets ta putain de fierté de côté tu veux?!

  • Fan-FictionBeyblade

    07/12/2016

    Neko-NekoChan wrote: "xD"

    Pour bientôt haha ^^

  • Neko-NekoChan

    07/12/2016

    xD

  • Fan-FictionBeyblade

    11/11/2016

    Neko-NekoChan wrote: "Kyayo : BOUGE PAS PETIT DEBILE JE VAIS PIRATER LE SERVEUR, M'INTRODUIRE DANS CETTE FIC ET TE FOUTRE UNE RACLEE COMME T'EN A JAMAIS VUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (ils se battaient souvent quand ils étaient petits... Et pas en combats Beyblade !!)"

    Jpp j'adore tes commentaire!

  • Neko-NekoChan

    08/11/2016

    Kyayo : BOUGE PAS PETIT DEBILE JE VAIS PIRATER LE SERVEUR, M'INTRODUIRE DANS CETTE FIC ET TE FOUTRE UNE RACLEE COMME T'EN A JAMAIS VUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (ils se battaient souvent quand ils étaient petits... Et pas en combats Beyblade !!)

  • Fan-FictionBeyblade

    05/11/2016

    Neko-NekoChan wrote: "KYOYAAAAAAAAAAAAAAAA S'PECE DE... DE... RAAAAAAAAAAAAAAAAAH MAIS PRÊTE DONT TA VESTE A YUKI CRETIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!! (mon OC Kyayo est la s½ur jumelle de Kyoya)"

    Mdrrrrrrrrrr il est bête lui en veux pas :D Peut-être il va lui passer dans le prochain chapitre ! ;)

  • Neko-NekoChan

    02/11/2016

    KYOYAAAAAAAAAAAAAAAA S'PECE DE... DE... RAAAAAAAAAAAAAAAAAH MAIS PRÊTE DONT TA VESTE A YUKI CRETIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!! (mon OC Kyayo est la s½ur jumelle de Kyoya)

  • Fan-FictionBeyblade

    02/11/2016

    Rose-Mag wrote: "J'adore trop "

    Merci trop gentil ^^

Report abuse