Chapitre 7: Confusions et sentiments.

Chapitre 7: Confusions et sentiments.



 
Ce matin là, j'avais décidé de rendre visite à Ryuga à l'hôpital. Je voulais le voir, et lui parler, comme j'avais l'habitude de le faire, même si je doutais qu'il m'entende.


Je pris donc le chemin habituel vers celui-ci, la tête encore pleine de confusion par rapport à Dashan et Utau. Je ne comprenais absolument pas pourquoi et comment il était capable de revenir avec le risque de croiser Utau, si il savait seulement qu'elle était ici. 
Tsubasa m'avait appelé dans la soirée afin de prendre des nouvelles, je lui ai dit que la situation s'était arrangé et je n'ai rien voulu lui dire de plus. Après la déclaration de la sympathie d'Utau pour ce dernier, je ne voulais pas prendre un seul risque pour tout gâcher, après tout, il était rare qu'Utau appreciait quelqu'un et j'avais des doutes par rapport à ce qu'éprouvait Tsubasa.


Je décidais de prendre un raccourci par une petite ruelle qui me faisait gagner 10 minutes de marche, elle était un peu sinistre mais l'endroit était désert. 
Arrivée à l'entrée de l'hôpital, je pris une grande inspiration, je n'aimais aucunnement cet endroit et l'ambiance.


Je me dirigeais donc vers sa chambre, qui était au troisième étage du bâtiment. Sa porte était la 67eme, et j'avais l'impression que ce chiffre me procurait une sensation de bienvenue désormais. Je poussa la porte et mon regard se fixa non sur Ryuga mais la personne qui était à son chevet cette fois-ci et dont je m'attendais le moins à voir: Kyoya.


Kyoya: Encore toi.


Moi: Encore moi.


Il sortit sans un mot de plus, et son bras frôla le mien lorqu'il passa à côté de moi pour atteindre la porte. Je m'attendais à ressentir du dégoût, comme à chaque fois, mais rien. Sans doute le contact avait été trop faible.


Chapitre 7: Confusions et sentiments.





Encore une fois et même sans rien faire, il avait réussis à me mettre de mauvaise humeur, juste par son regard désagréable qui voulait dire "Hors de ma vue".


Je soupira et secoua la tête pour chasser cet épisode de mon esprit et me dirigea vers le chevet de Ryuga.
Encore une fois, je le trouvais completement inofensif et l'air sage, et encore une fois j'observais ses paupières fermées en prians pour qu'elles s'ouvrent, m'imaginant de sompteux yeux rouges qui me fixeraient, m'imaginant tout ses muscles qui après tant de temps n'avaient pas émis le moindre mouvement se contracter de nouveau.
Quelle idiote j'étais.


Après l'avoir observer longuement, je me mis à lui parler. A lui dire tout ce que j'avais sur le coeur, à ma peur, aux visages, je lui parla même de l'histoire de Utau. J'avais besoins de parler à quelqu'un qui ne me ferait pas un grand sourire en disant que tout allait bien ou de Utau qui avait déjà assez de problèmes en ce moment. J'aimais parler à Ryuga et combler le silence qui régnais dans la pièce.


Je me décida à sortir après une demie heure passée en sa compagnie silencieuse. Q'importais si un jour il se réveillerait, j'attendrais, quoi qu'il arrive.


Quand je franchissais les portes d'entrées de l'hôpital, je trouva Kyoya, assis sur un banc non loin d'ici. Je n'avais aucune envie d'avoir une discution désagréable avec lui donc je traçais mon chemin non sans lui avoir lancé un rapide coup d'oeil à la dérobée. Il dormais sans doute, parce que ses yeux était fermés et il semblait détendu.


Une mauvaise surprise m'arrêta quand je traversais la petite ruelle que j'avais emprunté pour l'aller.


-: Salut toi.


Je me suis retournée. C'était un gigantesque gas (au moins 1m90) qui me faisais face et qui ne me disait rien qui vaille. J'eu un frisson d'effroi et de surprise, il me regardait d'un air sournois.


-: Je m'appelle Jake. T'es plutôt mignonne dis moi, ça te dirait qu'on aille faire un tour?


Moi: Non merci, je suis pressée.


Je me retourna et commença à marcher dos à lui quand il m'attrappa le bras. Ce n'est même pas du dégoût que je ressentis, mais une envie soudaine de vomir.


Jake: T'as pas dû comprendre. Je m'en fiche que tu sois pressée ou pas, viens avec moi.


En réprimant l'énorme nausée qui me venait, j'essayais de garder mon calme. J'essayais d'attraper ma Toupie car c'était la seule qui pouvait me protéger mais il m'en empêcha.


Moi: Non écoute, j'ai vraiment pas le temps...


Jake: (Qui ne lâche pas mon bras et qui commence à serrer très fort) Tu vas devoir prendre du temps pour moi, ma jolie.* Souris méchamment*


Je ne pouvais rien faire. Je n'étais pas forte même si j'étais plus grande que la majorité des filles et il me tenait désormais les deux bras. Il me plaqua contre un mur violemment, et je sentis ma tête tourner. Il n'y avait personne ici, j'étais fichue.
Jake commença à me caresser la joue, je pleurais d'effrois mais il me bloquait la bouche, personne ne pouvait m'entendre.


D'un coup, je sentais une légère brise, qui se transforma rapidement en un vent fort, et qui pris soudain la forme d'une tempête extrêmement violente. Jake fut expulsé très loin de moi par terre, quand à moi je m'effondra sur le sol, en essayant de ne pas me faire emporter par la tempête qui se déchaînait devant moi. J'essayais de controler ma respiration qui était hatelante et mes larmes qui coulaient, encore prise de peur, quand je vis une ombre qui se distinguait dans le vent, et je compris rapdement que cette tornade n'était pas un coup de chance provoqué la force des éléments naturels mais qu'elle venait d'une Toupie.
Une seule pouvait provoquer une tempête pareille.


Kyoya me regardait, ses yeux bleus ne dégageaient aucune pitié ni pour moi ni pour Jake.


Je vomis. 


Jake était évanouit sur le sol à quelques dizaines de mètres de nous, et la tempête s'était compltement arrêtée. Kyoya récupéra son Fang Leone, toujours aucune expression sur le visage. Super, déjà qu'il ne m'aimait pas, il me prenait à présent pour une pauvre fillette sans défense.
Je toucha ma tête, elle me faisait mal et quand je regardais ma main je vis que celle-ci était couverte de sang. Ce devait être quand cet abruti m'a plaqué contre le mur. 
Kyoya le vit et me fit signe de le suivre. Je me levais, pressée de m'éloigner de cet endroit. 


Je marchais derrière lui tout le long du chemin sans me pleindre malgrès la douleur qui me lançait la tête. Je me demandais où on allait quand je vis qu'on s'approchait du magasin de Madoka. Quand on entra, il me tenat la porte et me fit passer devant lui, je voulais le remercier mais ma tête me faisait tellement mal que aucun mot ne sortait de ma bouche. On descendit l'escalier et on trouva Gingka en train de supplier Madoka pour réparer son Pegasus au plus vite quand ils nous virent.


Gingka: Yuki? Kyoya? Qu'est-que vous faites ici... Tous les deux?


Madoka remarqua ma main en sang.


Madoka: Oh mon dieu Yuki! Qu'est-ce qui s'est passé? Pourquoi tu as la main en sang?


Je ne parvenais pas à parler. Le fait de me souvenir de ce qui s'était passé il y a à peine 15 minutes me bloquait la gorge.


Kyoya: Elle s'est fait agressée dans la ruelle qui mène à l'hôpital. Je suis intervenu juste à temps, si on peut dire. Elle à la tête en sang. 


Madoka sembla comprendre immédiatement de quelle genre d'agression il parlait car elle ouvra de grands yeux plein d'effroi et de compréhension. 


Madoka: Viens je vais t'emmener dans la chambre et te soigner. Je vais appeler Utau.


Kyoya et Gingka levèrent les yeux au ciel, très heureux sans doute.


Ils me suivèrent dans la chambre et Kyoya et Gingka observaient Madoka me poser un bandage sur la tête. Visiblement, ce n'était pas bien grave et le sang avait arrêté de couler.


Quand Madoka sortit de la chambre pour appeler Utau, Gingka me posa pleins de questions, et j'avais enfin retrouvé l'usage de la parole


Gingka: Comment se fait-il qu'il t'ai agressé?!


Moi: Je sais pas, j'étais seule, sans défense et lui sûrement dangereux. Je n'ai pas pu utiliser ma Toupie pour me défendre.


Gingka: Quel salopard! 


C'était la première fois que je voyais Gingka énervé. 


Kyoya: Tu peux me dire ce qui t'as pris de passer par là? T'as eu de la chance que je sois dans les environs, idiote.


Il l'avait dit sur un ton désinvolte, calme. Je me doutais qu'il se fichaît pas mal de cette situation et qu'il restait là seulement par respect de celle-ci.


Moi: Merci Kyoya.


Il se leva et se dirigea vers la sortie.


Kyoya: Ouais ouais. Bon vous m'excuserez mais je me casse, j'ai pas envie de voir Utau et de rester dans cette ambiance.


Une fois qu'il fut sortit, Gingka sembla récupérer sa bonne humeur.


Gingka: Tu verras, tu vas vite te rétablir! Madoka est une bonne infiermière! *Sourit* 


Moi: *Souris* Je n'en doute pas, ça va déjà beaucoup mieux!


Gingka: J'espère que ça va vite s'arranger! Je te rappelle que t'as une revanche à prendre!


Moi: Oui c'est vrai. Ne t'en fait pas, la prochaine fois je te vaincrais à coup sur!


On rit tout les deux et j'apprecia sa compagnie. Il me faisait un peu oublier la boule au ventre que j'avais.


On parla comme à notre habitude de tous et de rien, quand d'un seul coup j'eu l'impression qu'il me regardait tendrement, sans rien dire pendant que je parlais de mes entraînements pour perfectionner mon niveau de Bladeuse.


Gingka: C'est super! Tu as déjà du progresser depuis la dernière fois alors. J'ai hâte que tu me montres ce dont t'es capable!


J'allais répondre quand il me pris la main. J'étais à nouveau dégoûtée.


Moi: Euh... Gingka?


Gingka: Hum?


Moi: Pourquoi euh... Ta main...


Il me regarda soudain sérieusement.


Gingka: Ecoute Yuki, je...


C'est à ce moment là que Utau fit son entrée dans la chambre, Gingka et moi retirons nos mains, criant de surprise et rouge tomate par l'arrivée en flèche de mon amie jusqu'à mon lit.


Gingka: Bon les filles je vais vour laisser *Souris* A la prochaine Yuki!


Utau: Oui c'est ça laisse nous tranquille.


Une fois Gingka partit, je raconta l'histoire à Utau.


Utau: AAAAAH LE SALE TYPE! Je le croise je l'étripe. (Elle me regarde) t'as pas à t'en vouloir d'avoir été sauvée par Kyoya et d'être passée pour une petite fille fragile, personne n'aurait pu faire quoi que ce soit dans ta situation.


Moi: Je sais mais...


Utau: Y'a pas de mais. Et je peux savoir ce que vous étiez en train de faire toi et ton ami poil de carrotte quand je suis arrivée?


Moi: Bah justement je sais pas. Il m'a pris la main et il s'apprêtait à m'en donner la raison quand t'es arrivée.


Utau: A mon avis il voulait te déclarer sa flamme.


Moi: *Rougis* Tu croix?


Utau: Si un mec te prend la main si ce n'est pas pour t'emmener quelque part, tu croix que c'est pour jouer à la dinette avec toi?


Moi: Non mais... Rah je ne veux pas, je n'ai aucun sentiments pour lui.


Utau: Ca ma chérie, ce n'est pas son cas. Et vu qu'il n'a jamais eu d'histoire d'amour et que je suppose que c'est la première fois qu'il s'interresse à la chose, ça va être dur de lui faire comprendre.


Je soupire. Je n'avais nullement besoin de ça en ce moment.
Chapitre 7: Confusions et sentiments.

 

Tags : #Manga#beyblade - Love Youu. ♥ - #Chapitre 7 ♥

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.164.86) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fan-FictionBeyblade

    30/10/2017

    Cameby wrote: "Trop cute la derniere image!**

    Allez Ryry..ouvre les yeux *pleur* jveux pas que tu meurs!!!!!! T///T
    ohw ....Jake! XD un psychosadicopervers ds les parage!..je savais que Yoyo allait la sauver!!!**
    "

    J'adore passer des heures à chercher des images :D

    Il en a encore pour un moment, t'inquiète il va pas mourir !
    Mdrr j'adore le terme

  • Cameby

    30/10/2017

    Trop cute la derniere image!**

    Allez Ryry..ouvre les yeux *pleur* jveux pas que tu meurs!!!!!! T///T
    ohw ....Jake! XD un psychosadicopervers ds les parage!..je savais que Yoyo allait la sauver!!!**

  • Airi-revolution

    29/07/2017

    Oh... put....purée! t'arrive bien à écrire les sentiments des autres! Je trouve ca super cool!

  • Fan-FictionBeyblade

    26/08/2016

    jessilliapressica wrote: "Jaime"

    Merci ;)

  • jessilliapressica

    25/08/2016

    Jaime

  • musa-et-master-creations

    25/08/2016

    De rien :)

  • Fan-FictionBeyblade

    25/08/2016

    sarah683 wrote: "Folle désoler c'est mon correcteur automatique qui a eu un beug 😂😂"

    Haha pas de problème xD

  • sarah683

    25/08/2016

    Folle désoler c'est mon correcteur automatique qui a eu un beug 😂😂

  • Fan-FictionBeyblade

    25/08/2016

    musa-et-master-creations wrote: "Super :)"

    Mercii <3

  • Fan-FictionBeyblade

    25/08/2016

    sarah683 wrote: "Moi à la place de yuki je serais fille XD sinon super chapitre comme d'hab!^^"

    Tu serais fille? :D Excuse moi je n'ai pas bien compris haha ^^
    Merciii c'est trop gentil <3

Report abuse