Chapitre 6: Le passé d'Utau.

Chapitre 6: Le passé de Utau.
 
En fin d'après-midi, je m'étais enfin décidée à partir de ces retrouvailles dont je ne faisais pas partie. Alors oui, j'étais heureuse d'avoir découvert le visage de Dashan, ce qui fait qu'il était le 6eme de ceux de ma vision, et que ma "mission" avançait petit à petit, mais je trouvais quelque chose de louche dans ce garçon, dans ses manières polies et élégantes. Même ses yeux chocolats te donnaient l'impression de te transpercer l'âme quand il te regardait, comme s'il te mettait à nu. 
 
Quelque chose me disait que si Utau avait un quelquonque problème avec un de ces chinois, c'était bien avec Dashan. Et vu leurs caractères totalement opposés, cela ne m'aurait pas étonné que Utau et lui aient eu des différents ou soient en mauvais termes. Mais de là à la mettre dans un état comme tout à l'heure, je pense que c'était bien plus compliqué. 
 
Quand je repensait à la sensation de la main de Dashan sur mon épaule, j'eu un frisson glacial.
 
Pendant que je réfléchissais au pourquoi du comment, je suis rentrée dans quelqu'un.
 
-: Oh là. Tu devrais regarder un peu où tu marches, Yuki.
 
C'était Tsubasa, décidémment, je le croisais partout où j'allais.
 
Moi: Désolée. *Souris* J'étais perdue dans mes pensées.
 
Tsubasa: Vu ta tête, ça ne devait pas être des pensées très agréables.
 
Moi: Ca n'a pas d'importance.
 
Tsubasa: Tu veux m'en parler?


Je levais les yeux, surprise. L'extrême politesse de ce garçon me surprenait toujours. J'avais bien besoin d'une oreille attentive à tout ces problèmes qui se présentaient à moi aujourd'hui, et puis je n'avais rien à perdre (si ce n'est ma tête si Utau l'apprenaît) à demander conseil.


Moi: En fait, quand Madoka m'a téléphoné pour me prévenir que des anciens amis à eux étaient venus leur rendre visite, j'étais avec Utau. Quand je lui ai dit que ces visiteurs venaient de Chine, elle a dit un truc du genre qu'elle n'en revenait pas qu'il vienne ici maintenant, on s'est disputé et elle est partie.


Tsubasa: Je vois... Tu devrais peut-être tout simplement en parler avec elle.


Je lui ai jeté un coup d'oeil comme pour dire "Tu la connais!".


Tsubasa: Bon ok, je ne suis pas forcément le mieux placé pour te donner des conseils sur cette fille, mais je pense que si tu ne lui parle pas, rien ne va s'arranger. Et depuis le temps elle doit s'être calmée.


Moi: Peut-être. Je voudrais bien lui parler mais elle n'est pas chez elle, j'y suis passée toute à l'heure.


Tsubasa: Tu veux que je t'aide à la chercher? 


Moi: *Encore surprise* Mais tu n'allais pas voir les autres? Tu ne les a pas vu encore...


Tsubasa: Tu sais Yuki, ils sont là pour longtemps je pense, j'aurais tout le temps d'aller les saluer, et on est pas à une après-midi près.


Moi: Je veux pas te déranger...


Tsubasa: *Souris* C'est avec plaisir !


Chapitre 6: Le passé d'Utau.



On partit donc à la recherche d'Utau.


La trouver ne fut pas facile, bien que cette ville sois toute petite, elle regorgeait d'endroits isolés et la foule était dense. Selon moi, ce monde était dû au fait que les plus grand Bladers de la planète logeais ici et que tous les petits débutants rêvaient de les affronter.


Tsubasa: Décidémment, elle se cache vraiment bien, à croire qu'elle veut que personne ne la trouve...


Moi: C'est vrai. J'ai toujours eu l'impression qu'elle connaissaît la ville comme sa poche, donc trouver un endroit où personne ne penserait aller, ça ne doit pas être trop dificile pour elle...


Tsubasa: Un endroit où personne ne penserait aller... *Son visage s'illumina* Et si elle était dans le parc devant le lac?


Moi: L'endroit où va toujours Gingka? Impossible c'est bien trop évident.


Tsubasa: Justement. *Il sourit*


Il m'attrapa la main et m'emmena en courant vers le parc. Je ne supportais toujours pas les contacts physiques et le fait qu'il me prenne la main me répugnait.


Tsubasa: C'est làs-bas.


J'avais presque envie de lui dire que je savais très bien ou cet endroit se trouvait vu les nombreuses fois où j'y était allée avec Gingka et Kenta et qu'il n'avait pas besoin de me tenir la main, mais je me retint. 


Tsubasa: Je croix que je la vois. Bingo.


En effet, on appercevait clairement ses deux longues couettes blondes habituelles qui s'agitait avec le vent de fin de soirée. En nous approchant un peu plus, on entendit une mélodie, une superbe mélodie qui sortait de la bouche de notre amie.



 
 On restait époustoufflés en la regardant. Son visage était lumineux, elle souriait. Je n'avais jamais vu le visage d'Utau aussi serein, aussi sage. 
Sa voix était fragile, mais elle était magnifique, elle rayonnait de bonheur. Je ne la reconnaissait pas, et si je n'étais pas amie avec elle, j'aurais pu jurer que cette fille était un ange.
 
Quand elle nous vit, je me suis rendue compte que Tsubasa me tenait toujours la main, et je la dégageais aussitôt. Il ne fit aucune remarque, il était complètement abassourdit, comme moi, de ce qu'on venait de voir. Il ne la quittait pas des yeux.
 
Quand Utau se décida à répliquer quelque chose, je m'attendais à un énorme nuage de colère, mais non, elle dit simplement:
 
Utau: Qu'est-ce que vous faites ici?
 
Ses joues étaient rouges et elle n'osait pas nous regarder dans les yeux, sans doute était-elle gênée que quelqu'un l'ait vu chanter ainsi.
 
Je ne parvenais pas à parler, ne sachant que dire après la dispute de tout à l'heure. Finalement, c'est Tsubasa qui s'en chargea.


Tsubasa: On te cherchait.


Utau se mit à nous regarder l'un après l'autre, l'air dur.


Utau: Elle je comprend, mais toi tu n'as rien à faire ici, idiot d'oiseau.


La Toupie de Tsubasa était Earth Eagle, par conséquent sa constellation était un aigle. Utau utilisait souvent les constellations des Toupies pour lancer une remarque désagréable.


Moi: Ne sois pas si méchante Utau... C'est Tsubasa qui m'a permit de te retrouver...


Elle ne dit rien, même si je vois qu'elle a l'air surprise une fraction de seconde.


Tsubasa: Bon, je pense que je vais y aller. (Se tourne vers moi) C'était un plaisir. *Souris*


Moi: Merci.


Je ne m'occupait pas de la gentillesse insistante de Tsubasa, tout ce que je voulais c'était discuter avec mon amie.
Il partit sans se retourner et je couru m'assoir à côté d'Utau, qui regardait le lac, calme.


Utau brisa le silence une nouvelle fois.


Utau: Je suis désolée. Oublie ce qui s'est passé tout à l'heure.


Moi: Il n'en est pas question. Je veux savoir ce qui te tracasse, je me suis inquiétée pour toi...


Utau: Ca n'en valait pas la peine.


Je ne me laissais pas démonter.


Moi: Je suis sûre que si, explique moi un peu Utau, de quoi tu parlais tout à l'heure? 


Elle regardait toujours le lac, l'air mélancolique. Puis elle leva les yeux.


Chapitre 6: Le passé d'Utau.



Elle était vraiment jolie. J'ai toujours été jalouse de mon amie, et cela continuait.


Elle n'était pas comme d'habitude. Elle avait laissé son air hautain et supérieur face à une mine triste, et une partie de moi pensa brièvement que je ne la connaissaît pas vraiment, en fin de compte.


Utau: Si je te raconte cette histoire, ce n'est pas pour que tu la répètes, compris?


Moi: Promis.


Elle pris une grande inspiration. Raconter tout cela semblait lui côuter un effort considérable.


Utau: Tout à commencé il y a 5 ans. J'avais donc dix ans et moi et ma famille habitions en Chine, quand mes parents ont divorcés, je suis allée vivre avec mon père car ma mère n'avait pas les moyens de me nourir et de prendre soin de moi sans l'argent de mon père. Je me souviens avoir beaucoup souffert de cette séparation, mais c'est tout. Je n'ai pas de souvenirs précis de cette époque, à croire que ma mémoire n'a pas voulu enregistrer ces moments.


Elle fit une légère pause. Je l'écoutais, l'oreille attentive.


Utau: Mon père et moi avont vécu deux ans tous seul, jusqu'à ce que l'amour vienne de nouveau frapper à la porte de mon père. Il fit la rencontre de Lee, une splendide femme grande et élégante aux yeux noisettes, veuve. Ils tombèrent amoureux et décidèrent quelques mois plus tard de venir s'installer chez nous, et j'eu la surprise de découvir que cette Lee n'était pas venue seule, mais accompagnée de son fils, Dashan.


Moi: Attends.. Ca veut dire que Dashan est ton beau-frère?!


Utau: En quelque sorte. Il avait deux ans de plus que moi, et même si au début j'avais beaucoup de mal à l'intégrer dans ma vie ( Déjà que je dois partager mon père avec cette femme, je devais aussi accepter un grand-frère!) mais au fur et à mesure nous sommes devenus très proches. *Elle rougit* Plus proches que des frères et soeurs, s'il on peut dire. A mes 14 ans, je me suis rendue compte que je ne le considérais pas du tout comme un frère. 


Elle s'arrêta de nouveau.


Utau: Dashan est mon premier amour. 


Je n'arrivais plus à respirer. Utau? La fille qui n'aime personne était tombée amoureuse d'un garçon qui était aussi calme qu'elle était extravertie?  
Utau dû comprendre, car elle me dit:


Utau: Je n'ai pas toujours eu ce caractère. Avant, j'étais très, même trop, gentille avec tout le monde, et même si je commençais déjà à m'affirmer correctement, ce n'était pas au point d'aujourd'hui.


Moi: Je vois. Mais que s'est-il passé? Pourquoi es-tu venue au Japon? Et pourquoi tu le déteste maintenant?


Utau: Je formais le parfait amour avec Dashan. Je l'aimais profondément, et lui était toujours là pour moi. Mais ce genre de chose ne dure jamais longtemps. Il y a environ un an, Lee et lui sont partit, comme ça, sans prévenir. On ne sait où, emportant avec eux la fortune de mon père.
 
Je vis qu'elle avait les yeux brillants. Ca devait être la première fois qu'elle racontait ça à quelqu'un.


Utau: Mon père est mort de chagrin. Il n'est même pas resté en vie pour moi. Quand à ma mère, depuis le divorce, je n'ai jamais entendu parler d'elle, jamais elle n'a tenté de me contacter...


Maintenant, les larmes coulaient abondamment sur les joues de mon amie. Je la serra fort contre moi, même si je devais encore faire face au dégoût du contact physique, il fallait que je soit là pour elle.


Utau: Tout le monde m'a abandonné tu comprends?! (Elle criait et continuait de pleurer) Il ne me retsait personne, j'étais à la rue! Mon père n'a même pas su rester en vie avec moi! Et mon premier amour est partit, emportant avec lui mon coeur! Et là, il y a quelques mois, j'apprend qu'il participe à un championnat du monde de Beyblade, qu'il s'entraîne depuis toujours dans un espèce de temple quelque part en Chine!


Elle se calma, je ne disais toujours rien, mais j'étais triste avec elle.


Utau: Après tout ça, je suis allée au Japon, avec le peu d'économie que j'avais gardé. Et je m'entraîne au Beyblade, pour pouvoir un jour vaincre celui qui a gaché ma vie. 


Tout ça expliquait tout. Utau qui refusait de se lier à des gens, qui remballait la personne chaque fois qu'elle était gentille avec elle. Tout ça partait de là, de cette histoire. Utau était seule et orpheline, comme moi. Et c'est pour ça qu'on était amie. Je ressentais maintenant une colère inouïe, comment ce salopard pouvait-il faire comme si de rien était ? Alors que mon amie souffrait en permanence?


On marcha longuement. Il faisait nuit, et on ne disait rien. Chacune réfléchissait et pensait, mais ce silence ne nous gênait pas.


Utau: Dis, je peux te poser une question?


Moi: Bien sûr.


Utau: Eh bien hum.. Quand tu es arrivée et que tu m'as trouvé, tu tenais la main de Tsubasa.


Je rougis jusqu'aux oreilles.


Moi: C'est pas du tout ce que tu croix! C'est lui qui m'a entraîné vers le parc et il m'a prit la main pour aller plus vite!


Utau souris.


Utau: Tant mieux.


Tandis que je la regardais avec un air interrogateur, elle me fit en rougissant:


Utau: Bordel, je croix que j'aime bien Tsubasa.

Tags : #Manga#beyblade - Chapitre 6 ♥

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (23.20.166.68) if someone makes a complaint.

Comments :

  • steanne

    24/08/2016

    De rien c'est normal ^^ et merci ça me fait plaisir, j'espère qu'elle te plaira!
    Merci je viens d'aller lire cette petite suite ;)

  • Fan-FictionBeyblade

    24/08/2016

    steanne wrote: "Je suis contente qu'il te fasse plaisir alors ^^
    Ça se voit que ça te fait plaisir de l'écrire :) en général quand un auteur prend du plaisir à écrire et à de bonnes idées,le résultat est aussi réussi ^^
    "

    C'est très gentil de ta part ^^ Je viens de regarder un peu ton blog et je pense que je vais me mettre à ta fiction car elle à l'air vraiment bien elle aussi :)
    D'ailleurs le chapitre suivant vient juste d'être posté, tu pourra lire une petite suite ;)

  • steanne

    24/08/2016

    Je suis contente qu'il te fasse plaisir alors ^^
    Ça se voit que ça te fait plaisir de l'écrire :) en général quand un auteur prend du plaisir à écrire et à de bonnes idées,le résultat est aussi réussi ^^

  • Fan-FictionBeyblade

    24/08/2016

    steanne wrote: "Alors jusqu'à maintenant j'adore cette fiction! Vraiment, je trouve que les sentiments des personnages sont bien retranscrits, j'arrive facilement à imaginer les scènes puisque tout est super bien décrit et parfois j'ai l'impression de vivre la scène tellement je suis dedans ^^
    Ensuite, ce qui me plaît beaucoup c'est que les caractères des personnages sont assez bien respecté je trouve même s'il y a encore quelques personnages qui sont seulement évoqués mais qu'on a pas vraiment vu... mais ça dérange pas tellement! ;)
    Voilà après j'ai vraiment hâte de voir la suite parce que il y a beaucoup de questions qui restent sans réponse jusqu'à maintenant et qui font du suspens ☆ ☆
    "

    Merci beaucoup ce genre de commentaires me fait très plaisir! ;) Je suis heureuse que ça te plaise et de te faire partager mon histoire car ça me fait vraiment plaisir de l'écrire :)

  • steanne

    24/08/2016

    Alors jusqu'à maintenant j'adore cette fiction! Vraiment, je trouve que les sentiments des personnages sont bien retranscrits, j'arrive facilement à imaginer les scènes puisque tout est super bien décrit et parfois j'ai l'impression de vivre la scène tellement je suis dedans ^^
    Ensuite, ce qui me plaît beaucoup c'est que les caractères des personnages sont assez bien respecté je trouve même s'il y a encore quelques personnages qui sont seulement évoqués mais qu'on a pas vraiment vu... mais ça dérange pas tellement! ;)
    Voilà après j'ai vraiment hâte de voir la suite parce que il y a beaucoup de questions qui restent sans réponse jusqu'à maintenant et qui font du suspens ☆ ☆

  • Fan-FictionBeyblade

    22/08/2016

    sarah683 wrote: "Rien a dire*-*"

    Haha merci ;)

  • sarah683

    21/08/2016

    Rien a dire*-*

  • musa-et-master-creations

    21/08/2016

    De rien :)

  • Fan-FictionBeyblade

    21/08/2016

    musa-et-master-creations wrote: "Super"

    <3

  • Fan-FictionBeyblade

    21/08/2016

    musa-et-master-creations wrote: "Super "

    mercii :*

Report abuse